MICHEL SARDOU

MICHEL SARDOU

Après une longue coupure au théâtre, Michel...

Présentation

Le chanteur 'populaire' par excellence, chanté par plusieurs générations qui a toujours su traverser les modes sans perdre son public. Né en 1947 à Paris, fils des comédiens Fernand et Jacky Sardou et petit-fils du célèbre comique Valentin Sardou, Michel Sardou débute dans les cabarets. Il se fait remarquer en 1966 avec la chanson «les Ricains», qui prend la défense des États-Unis, à une époque où le mouvement de protestation contre la guerre du Vietnam et l'impérialisme américain ne cessait de s'amplifier, en particulier dans les rangs de la jeunesse étudiante. Il trouve là sa voie, qu'il n'abandonnera jamais, comme en témoignent « les Bals populaires » (1970), « le France » (1976), « Je suis pour »(1976), chanson manifeste pour la peine de mort, « le Temps des colonies » (1977), ou « Verdun » (1979). Michel Sardou se fait le chantre de la majorité silencieuse, des haines et des ressentiments de la France profonde, mais sans engagement politique véritable. Ses interviews parues dans la presse n'ont fait que renforcer son image d'anti-intellectuel, d'anti-homosexuel et de porte-parole de Monsieur Dupond. Michel Sardou est un artiste particulièrement apprécié pour ses prestations scéniques, grâce à son sens héréditaire du spectacle. Sans être forcément d'accord avec toutes ses prises de positions, le public reconnaît en lui un chanteur qui ne mâche pas ses mots.

Afficher les concerts