JUSTICE

JUSTICE

Genre : Electro

Le duo français de musique électronique Justice est...

Soyez le premier à être averti
des prochains concerts de Justice

Alerte Artiste
Dernière News : 16-10-17 - LIVE REPORT / Justice, de retour sur scène, offre un concert live puissant à l'AccorHotels Arena à Paris

Cinq ans que le monde les attendait... Après une tournée mondiale en 2012 passant par les plus grands festivals français et par un Olympia plus que complet, le duo JUSTICE est de retour. En 2017, les français offrent une tournée encore plus grande passant par encore plus de dates (notamment Musilac, Garorock, les Eurockéennes et les Vieilles Charrues).

 

Ce soir, samedi 15 Octobre 2017, à l'AccorHotels Arena de Paris, le moins que l'on puisse dire, c'est que le public a été gâté !

Tout commence dès la première partie, vers 20h. Plusieurs grands membres du label Ed Banger sont présents, avec en tête de cortège, Busy P. Le DJ est accompagné de ses copains SebastiAn, Surkin, et MYD. Les tubes des différents artistes s'enchainent pour un set de presque une heure, reprenant au passage quelques morceaux inattendus comme Video Killed the Radio Star, et un final furieux avec une reprise peu commune de Killing in the Name de Rage Against the Machine.

 

Les quatre copains étaient certes très attendus, mais c'est Xavier de Rosnay et Gaspard Augé que l'on crie pendant les quinze minutes d'entracte. Les lumières s'éteignent, et c'est parti pour une heure et demie de show son et lumière incroyable. Une version allongée de Safe and Sound accueille le duo sur la scène et fait monter la tension pendant presque dix minutes. Et très rapidement, c'est D.A.N.C.E qui s'enchaine. Ou plutôt, qui se chevauche avec Safe and Sound. Un live de Justice, c'est bien plus qu'un show classique. Les français savent manier les platines avec folie en retouchant chacune de leurs musiques et en les mélangeant les unes entre elles. Ainsi, tout le spectacle est une surprise, avec des compositions originales reliant Fire avec Alakazam ! ou Heavy Metal avec Civilization et D.V.N.O. C'est un plaisir d'entendre les titres des trois albums travaillés ensemble pour offrir un mélange explosif, puissant et frissonnant.

 

La croix symbole du groupe s'allume au fond de la scène de l'église Justice. Un hommage à la tournée de 2012 est rendu avec un démarrage de Genesis et Phantom, sans prévenir. Juste comme ça. La scène se transforme à chaque instant pour offrir des effets de lumière impressionnants. Sur New Jack, quelques instants plus tard, les écrans des platines s'allument très lentement en blanc : puis, les écrans d'arrière scène, et enfin, des écrans cachés à 360° dans l'AccorHotels Arena. C'est incroyable. Pendant ce temps, d'autres écrans descendent discrètement, se forment en croix rouge géante sur la scène, pour lancer un Stress puissant qui déclenchera dans le public le premier d'une longue de série de pogos, le suivant toujours plus intense que le précédent.

 

Le rythme est effréné avec les enfants de la French Touch qui font couler la sueur dans la fosse mais aussi dans les gradins. Le live se stoppe quelques instants avec Audio, Video, Disco le groupe quitte la scène dans le noir, sous des applaudissements plus que nourris. Un premier flash de téléphone s'allume, puis cent, puis plusieurs milliers, offrant une intensité de lumière presque jamais vue. La scène reste noire, mais Fire retentit au loin. Un seul faisceau de lumière bleue s'active depuis un gradin en hauteur, depuis lequel on peut retrouver le duo qui s'est installé juste à côté du public. Tout le monde se retourne devant les artistes désormais au piano. Randy se prépare doucement sous les applaudissements et un rythme qui n'en finit pas, accueillant à nouveau les français sur la grande scène pour une nouvelle version inédite de ce morceau présent sur le dernier album Woman, ouvrant ensuite un final en apothéose reprenant à nouveau D.A.N.C.E et Safe and Sound, bien sûr trés différent de l'ouverture. Le concert se termine sur une montée dans le public gonflé à bloc de Xavier de Rosnay, sur fond de Planisphère. Le morceau clôture un show puissant et frissonnant, rappellant que la musique électronique, ce n'est pas qu'une succession de titres modifiés, et que les artistes font réellement quelque chose sur scène !

 

Le live de Justice à Coachella est à retrouver sur SoundCloud !

 

Live Report par Sébastien Martinez

Artistes similaires

CHINESE MAN
9 CONCERTS À VENIR
PETIT BISCUIT
7 CONCERTS À VENIR
POLO & PAN
6 CONCERTS À VENIR
GRAMATIK
7 CONCERTS À VENIR
VITALIC
15 CONCERTS À VENIR